5 procédés d’impression pour vos vêtements
infolettre haut procedes

Vous aimez le look de votre logo et vous voulez que vos employés portent fièrement leurs vêtements corporatifs? Il est important que le procédé d’impression choisi présente votre logo sous son meilleur jour. Afin de choisir la bonne option, il faut prendre en considération plusieurs facteurs, tels que la quantité désirée, le nombre de couleurs du visuel à imprimer, le tissu, la couleur du vêtement, etc. Pour vous aider à y voir plus clair, voici les 5 procédés d’impression les plus utilisés sur le marché.

Sérigraphie

La sérigraphie est un procédé qui nécessite la production, pour chaque couleur d’impression, d’un cadre avec une fine toile qui laisse passer l’encre aux endroits voulus. Par la suite, le vêtement est passé dans un four pour cuire l’encre en place. Chaque couleur est imprimée séparément, donc le nombre de couleurs d’impression fera varier le prix final. Certains apprêts spéciaux peuvent être ajoutés à l’encre afin de donner un fini différent.

Avantages :

  • Abordable pour les grandes quantités
  • Idéale pour les impressions à 1 ou 2 couleurs, mais également disponible pour plus de couleurs.
  • Très résistante, même si elle ne durera jamais aussi longtemps que la broderie.

Inconvénients et restrictions :

  • Nécessite une attention particulière si on imprime sur du polyester, car l’encre pourrait mal réagir avec la teinture du vêtement.
  • Sur les chandails de couleur, une couche supplémentaire est nécessaire afin que les couleurs soient opaques. L’impression sur des chandails foncés coûte donc plus cher.
  • Puisque les vêtements passent dans un four, il faut s’assurer que le tissu réagit bien à la chaleur.
  • Les frais fixes sont élevés pour les petites quantités.
  • Les dégradés et les trames sont possibles, mais donnent un résultat plus grossier que l’impression Digicouleur ou DTG.

Broderie

C’est le plus ancien procédé de tous. Autrefois faite à la main, la broderie est aujourd’hui réalisée à l’aide d’équipements automatisés qui brodent plusieurs morceaux en même temps. Un programme, que l’on appelle matrice de broderie, est nécessaire pour que l’équipement puisse effectuer les points de broderie de la bonne façon. Il existe plusieurs techniques de point pour donner des effets différents (point satin, tatami, relief, 3D, etc.). Le prix varie selon le nombre de points nécessaires, de la complexité du motif et de la grosseur de la broderie.

Avantages :

  • Le résultat est très résistant.
  • Idéale pour les casquettes, les tricots et les polars, qui n’ont pas une surface lisse et plate imprimable.
  • Une fois la matrice en main, le coût unitaire est très raisonnable pour les petites quantités.

Inconvénients et restrictions : 

 

  • Les petits détails peuvent parfois être difficiles à reproduire en broderie.
  • L’arrière de la broderie n’est pas esthétique ni confortable pour le frottement sur la peau. Il est donc déconseillé entre autres sur les camisoles, les t-shirts et les couvertures sans doublure.
  • Sur un tissu de polyester, les broderies avec beaucoup de points peuvent faire apparaître des plis autour du logo.
  • La matrice de broderie ne peut pas être agrandie et réduite à votre guise, alors pour chaque format ou visuel, une matrice sera nécessaire.

Flex

Ce procédé implique le découpage et le collage à chaud d’une pellicule de vinyle directement sur le tissu. Le prix varie en fonction de la complexité de la découpe, du format du visuel en pouces carrés et du nombre de couleurs. Il existe deux grandes catégories : les flex imprimés Digicouleur et le flex laser sans impression à partir d’un matériel déjà coloré.

Flex Digicouleur

Avantages :

  • Il permet les dégradés et presque n’importe quelle couleur.
  • L’impression haute résolution est très précise et permet de reproduire de petits détails.

Inconvénients et restrictions :

  • Même si le résultat est très professionnel, c’est un procédé moins résistant que la broderie ou la sérigraphie.
  • Puisque le vinyle est collé à chaud, on ne peut pas l’utiliser sur des tissus fragiles à la chaleur.

Le flex laser

Avantages :

  • Le flex laser offre la possibilité de sortir de l’ordinaire avec des vinyles métallisés, réfléchissants ou fluorescents pour donner plus d’impact.
  • Ils sont découpés avec une très grande précision pour reproduire de petits détails.

Inconvénients et restrictions :

 

  • Différents vinyles plus robustes ou élastiques que les autres sont offerts, mais ce procédé reste quand même moins résistant que la broderie et la sérigraphie.
  • Puisque le vinyle est collé à chaud, on doit faire attention aux tissus fragiles à la chaleur.
  • Les logos ayant plusieurs couleurs qui se chevauchent sont plus difficiles à reproduire dans ce procédé. Il est donc préférable d’avoir une seule couleur d’impression ou deux couleurs qui ne se touchent pas.
  • Puisque le vinyle est déjà coloré, le choix des couleurs est plus limité qu’avec l’impression en quadrichromie (four-colour process). 

Sublimation

La sublimation est un procédé qui est surtout utilisé pour les vêtements extensibles. Plusieurs autres articles promotionnels en tissu, tels que les lanières, les serviettes, les linges à lunettes ou les foulards tubulaires, sont sublimés afin de permettre d’imprimer en quadrichromie (four-colour process). Ce procédé est souvent effectué avant la fabrication du produit final afin de faciliter l’impression à plat.

Avantages :

  • Très résistante, puisque l’encre pénètre dans la molécule du tissu.
  • On peut imprimer toutes les couleurs à partir de la quadrichromie.

Inconvénients et restrictions :

 

  • Peut être utilisée uniquement sur du tissu blanc fait de polyester à 100%.

Numérique DTG

DTG est l’acronyme de « digital-to-garment ». C’est un procédé qui imprime en numérique directement sur le tissu à partir d’une imprimante à jet d’encre. Plus le visuel sera grand et nécessitera de l’encre, plus le prix sera élevé. Tout comme la sublimation, c’est un procédé très intéressant pour des photos et visuels en quadrichromie (four-colour process).

Avantages :

  • Cette méthode permet d’imprimer n’importe quelle image en quadrichromie directement sur le chandail.

Inconvénients et restrictions : 

 

  • Peut être utilisé seulement sur des chandails 100% coton.
  • Un tissu de qualité est préférable pour obtenir une bonne qualité d’impression.
  • Puisque les chandails sont imprimés un à un, le temps de production est élevé et rend ce procédé assez dispendieux pour les grandes quantités.
  • Le résultat est plus fragile qu’avec les autres procédés. 

Nous vous avons présenté quelques techniques d’impression pour votre image de marque, mais en plus du choix du procédé idéal pour votre logo, la qualité, la densité et le type de fil utilisé dans la confection du vêtement ont un impact direct sur la qualité d’impression. De façon générale, les tissus sans peluche ou tissés serrés donneront un meilleur résultat, alors faites attention de ne pas toujours opter pour le vêtement le moins cher.

 Pour terminer, sachez qu’il existe d’autres procédés d’identification qui pourraient s’offrir à vous. On peut aussi combiner plusieurs procédés pour un résultat encore plus intéressant. Prenez le temps de discuter de vos attentes et de vos idées avec votre conseillère chez Imprimaction afin d’obtenir le meilleur résultat possible.

 Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez certainement celui sur la différence entre le coton et le polyester.