L’Épaisseur du papier
ia blogue papier

Tu te demandes pourquoi l’épaisseur du papier sur la soumission de ton imprimeur est si difficile à comprendre? Tout simplement, parce que c’est compliqué !!! Sur vos soumissions vous retrouverez des unités de mesure aussi différentes que « M », « lbs », « pts », « mil », « GSM » ou « g/m2 ». Mais pourquoi? Parce qu’en Amérique du Nord on aime se compliquer la vie en utilisant le système impérial en plus du système métrique. Pour en rajouter, il existe également deux façons de mesurer le papier, soit avec le poids ou avec l’épaisseur. Essayons de clarifier un peu.

 

Mesures selon le poids

On part du principe que plus le papier est lourd et plus il sera épais. C’est pourquoi on utilise une mesure de poids pour déterminer l’épaisseur des papiers et cartons. Dans le système métrique, qui est le plus répandu dans le monde à cause de sa simplicité, on calcule le poids d’une seule feuille de papier qui mesure un mètre par un mètre. Pour exprimer cette mesure, vous retrouverez les unités g/m2 en français et la version GSM en anglais, qui signifie la même chose. Donc, pour vous donner une idée, un papier standard pour imprimante fait normalement 80 g/m2 et on considère qu’il s’agit d’un carton quand on dépasse 150 g/m2.

Jusque-là c’est assez simple, mais en Amérique du Nord on n’utilise pas (encore) cette façon de faire. Au Québec, on préfère les mesures impériales en livres, mais comme une feuille ne pèse qu’une fraction de livre, on a choisi de peser une pile de 500 feuilles (pour l’unité de mesure en lbs) ou de 1000 feuilles (quand vous voyez l’unité de mesure M). C’est pourquoi un papier de 100lbs équivaut à 200M.

Mais là vous allez me demander sur quel format de base on se fie si on n’utilise pas les mesures métriques. Je suis désolée de vous le dire, mais ça se complique encore, car chaque catégorie de papier a son format de base calculé en pouce. Je pourrais vous les énumérer, mais pour le commun des mortels c’est vraiment inutile. Sachez simplement que puisque le format de base de certains cartons est plus petit que le format de base des papiers, on pourrait retrouver un papier de 200M et également un carton de 200M qui dans le fond n’aurait pas du tout la même épaisseur.

 

Mesures selon l’épaisseur

Cette façon de calculer est surtout utilisée pour les cartons et plastiques plus épais. Pour obtenir l’épaisseur d’un matériel on doit utiliser un outil de précision, comme un micromètre. On retrouve, basé sur le système impérial, les unités « pts » ou « mil ». Tandis qu’on utilise les millimètres (mm) dans le système métrique.

  • 1pt = 1/1000 de pouce = 0.001mil = 0.0254mm

 

Comme vous pouvez le constater, la simplicité n’est pas de mise dans ce domaine. Vous pouvez cependant demander un échantillon du papier proposé par votre imprimeur si vous avez des doutes. C’est toujours mieux de prévenir que de réimprimer quand on parle d’une commande faite sur mesure. Contactez-nous pour plus d’information.

 

Pour vous donner une idée :

Carte d’affaire : carton normalement entre 12 et 18pts

Dépliant : papier couché ou non couché de 140 à 200M

Carte postale : carton de 10 à 16pts

En-tête de lettre : Bond 40 ou 48M (sinon papier offset de 100 à 140lbs)

Carte de crédit : plastique d’environ 30pts

Pochette de présentation : carton entre 12 et 16pts

 

Vous avez aimé cet article? Vous pourriez aimer notre texte sur une CRÉATION DE LOGO EFFICACE en cliquant ici.

 

Articles récents