Les produits publicitaires écologiques
blogue produits ecolo

Depuis quelques années, nos clients sont de plus en plus conscientisés à l’achat de produits écologiques. Par contre, ce qui est considéré comme écologique pour certains n’est pas nécessairement aussi doux pour l’environnement qu’on peut le penser. Un produit écologique doit être pensé, conçu, emballé, distribué et recyclé de manière à diminuer l’impact sur l’environnement. C’est pourquoi j’ai senti le besoin de vous expliquer les différents points à prendre en considération quand vous choisirez votre prochain outil publicitaire.

Biologique ou écologique?

Souvent, les gens mélangent les termes biologiques et écologiques. D’un côté, pour être considéré comme un produit écologique, il faut que ses impacts sur l’environnement, tout au long de son cycle de vie, soient minimaux. De l’autre, on appelle un produit biologique un article utilisant des méthodes de production qui excluent le recours à la plupart des produits chimiques de synthèse et des produits toxiques. En plus des aliments et cosmétiques bio, on retrouve des encres végétales et des tissus biologiques. Il faut donc comprendre qu’un produit biologique n’est pas nécessairement écologique, et l’inverse non plus.

Est-ce vraiment recyclable?

Aujourd’hui, presque tous les matériaux sont recyclables, tels que le verre, l’aluminium, le carton, l’acier et la plupart des plastiques. Pour s’en assurer, si vous trouvez le logo de recyclage (Möbius) avec un chiffre de 1 à 7 au centre, c’est un plastique recyclable (sauf le 6, dans certaines municipalités du Québec). De cette façon, une fois que votre client aura terminé l’utilisation du produit, vous pourrez espérer qu’il va le recycler au lieu de remplir nos dépotoirs. Seule ombre au tableau : un produit complexe contenant plusieurs matériaux recyclables groupés pourrait ne pas être recyclable.

Est-ce fait de matériaux recyclés?

Si vous retrouvez un pourcentage à côté du logo de recyclage, cela signifie complètement autre chose. On vous indique la proportion de matières recyclées qui composent le produit. Cette formule est surtout utilisée dans les papiers et cartons, mais on retrouve aussi quelques produits en tissu, plastique et autres matériaux qui permettent de donner une deuxième vie à l’article original.

Choisir de préférence un produit réutilisable

Le meilleur exemple est bien évidemment les sacs d’épicerie. Au lieu d’utiliser un sac différent à chaque usage, on prône les sacs réutilisables. On retrouve, dans cette catégorie, de plus en plus d’articles promotionnels afin d’éliminer du marché les objets à usage unique. Par exemple, les pailles et ustensiles réutilisables sont en grande demande présentement.

Quel est l’impact sur l’environnement lors de sa fabrication et de sa distribution?

Voici un autre aspect très important : la fabrication de ce produit a-t-elle été faite dans des conditions idéales pour limiter son impact sur l’environnement? Ce point est plus difficile à déterminer. Rares sont les entreprises qui vont partager leurs secrets de production, si leurs méthodes sont douteuses. D’un autre côté, les entreprises qui ont le souci de respecter l’environnement useront de cet aspect dans leur plan de marketing afin de gagner des points auprès d’une clientèle sensibilisée à l’environnement.

Vous pouvez aussi considérer qu’un produit local aura moins pollué lors de son transport qu’un produit venant d’outre-mer et qui aura voyagé par bateau, train et camion pour arriver à sa destination.

Est-ce pratique et utile?

Bien sûr, les raisons d’offrir un objet promotionnel peuvent être très variées. Sans mettre de côté votre désir de surprendre ou de sortir du lot, je vous suggère de toujours garder en tête que le produit doit être utile pour la clientèle cible. Donner des lingettes à lunettes à des personnes atteintes de presbytie sera beaucoup plus utile que de donner, à ces mêmes personnes, une règle affichant de petits chiffres. On ne voudrait pas que le produit se dirige directement aux poubelles, tant sur le plan de l’écologie que du marketing, n’est-ce pas?

 

Le but était de vous informer sur les différents aspects à considérer lorsqu’on désire acheter un produit écologique. Vous risquez de ne pas pouvoir respecter tous ces points lors de votre prochain achat, mais maintenant que vous savez, vous pourrez faire de votre mieux pour la planète et ses habitants!

Vous avez aimé cet article? Vous pourriez aimer notre texte sur les cadeaux à moins de 3$ en cliquant ici

Articles récents

La Petite Histoire de Noël
Déjà 25 ans!
Les origines du logo
Les 4 grandes catégories de typographie
Cadeaux à moins de 3$